Vous êtes ici

Contrat de travail

PSE : l’employeur peut refuser un départ volontaire faute de projet de reconversion sérieux

RFSocial -  26/04/2017

En général, lorsqu’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) comporte des mesures de départs volontaires, l’accès au dispositif est réservé aux salariés dont le poste est susceptible d’être supprimé. Parfois, des salariés qui ne sont a priori pas concernés par le PSE peuvent également postuler, à condition que leur départ libère un poste qui permette un reclassement. Le PSE peut aussi subordonner le départ volontaire à la présentation d’un projet professionnel sérieux.

Référendum sous haute tension à RTE

La moitié des salariés de RTE vont essuyer les plâtres du premier référendum en entreprise version loi El Khomri.

Cette consultation des salariés, par voie électronique, commence demain et dure jusqu'au 30 mars. Au total, 4 200 agents de terrain, de maîtrise ou d'exécution doivent se prononcer pour dire oui ou non à un nouvel accord sur le temps de travail défendu par la CFDT et la CFE CGC, mais que la CGT, syndicat majoritaire chez RTE, a refusé de signer.

Pages