Vous êtes ici

Contrat de travail

Référendum sous haute tension à RTE

La moitié des salariés de RTE vont essuyer les plâtres du premier référendum en entreprise version loi El Khomri.

Cette consultation des salariés, par voie électronique, commence demain et dure jusqu'au 30 mars. Au total, 4 200 agents de terrain, de maîtrise ou d'exécution doivent se prononcer pour dire oui ou non à un nouvel accord sur le temps de travail défendu par la CFDT et la CFE CGC, mais que la CGT, syndicat majoritaire chez RTE, a refusé de signer.

Pages