Vous êtes ici

Secteur énergétique

Comment concilier baisse de la production nucléaire et hausse du nombre de véhicules électriques ?

L’objectif de Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique et solidaire, d’interdire les ventes de voitures diesel ou essence à partir de 2040 et celui de fermer jusqu’à 17 réacteurs d’ici à 2025 sont a priori contradictoires. RTE, le gestionnaire du réseau, planche régulièrement sur ce sujet. Dans son dernier bilan prévisionnel, la société développe deux scénarios. Le premier prévoit un parc de 400 000 à 800 000 véhicules électriques à l'horizon 2021. Il n'aurait pas d'incidence significative sur la consommation.

Pages